Découvertes & tourisme

A voir, à faire

Dernière mise-à-jour le 12 juin 2020

Visiter Mionnay

  • L’Église Saint Jean Baptiste de Mionnay
  • Les Marais des Echets
  • L’Etang du dimanche, l’étang de Meaux, l’étang de Chassagne
  • Les sentiers pédestres (circuits de 3 à 7,8km) – Plan des chemins de randonnées
  • Le Golf de Mionnay – Chemin du Beau Logis

L’Eglise Saint Jean Baptiste de Mionnay

Elle présente une nef avec transept, clocher-porche et une abside voûtée en cul-de-four. Au nord-est la chapelle de la famille Morel, voûtée avec nervures retombant sur des culs-de-lampe ornés de feuilles, abrite un gisant de pierre reposant devant une triple épitaphe. En avant du socle de marbre se lit l’inscription :

« Erigé par Remond aîné aux trois frères Morel ses cousins et bienfaiteurs. M D CCC X I V . »

Bas-reliefs du XIIe rapportés

Trois motifs sculptés provenant sans doute de l’édifice roman démoli ont été placés contre le mur extérieur du transept nord ; deux d’entre eux représentent des signes du zodiaque : un lion qui se mord la queue et un centaure sagittaire. Le troisième a trait à un fabliau du moyen-âge et figure deux poules crédules auxquelles le renard a fait croire qu’il est mort et qu’elles doivent le porter en terre…ce qu’elles font.

Autel

L’autel Saint Jean-Baptiste est en pierre avec deux colonnettes sur le devant.

Bénitier

Un petit bénitier circulaire, en pierre, paraît provenir de l’ancienne église.

Deux statues classées

  • Saint Antoine : cette statue de bois polychrome provient de la chartreuse de Poleteins (hauteur 132cm).
  • Saint Léonard : autre statue de bois polychrome qui en provient également.

Elles datent peut-être du XVIe. Elles ont été rénovées en 2013.

Stalles

Des stalles à trois places, en bois sculpté de style gothique placées dans la transept Nord, proviennent également de Poleteins.

Les Marais des Echets

L’actuel Marais des Échets est le surprenant résultat de l’assèchement d’un lac niché dans une dépression glaciaire d’environ 1 000 ha, qui recevait les eaux des Échets, de Mionnay et de Tramoyes. Il accueille aujourd’hui une faune et une flore nombreuses.

C’est en 1481 que Philibert, duc de Savoie, voulut entreprendre l’assèchement du lac à l’est de Tramoyes, contre l’avis des comtes de Lyon. Charles III, un de ses successeurs, mit pourtant ce projet à exécution en 1512. Le lac poissonneux devint alors prairie et accueillit une somptueuse demeure entourée de haras.
Le marais résultant de cet assèchement a subi plusieurs tentatives d’assainissement, sans succès.On peut aujourd’hui y observer une faune et une flore identiques à celles de la Dombes : chevreuils, sangliers, renards, ragondins, rats musqués, hérons, canards sauvages, quelques martins pêcheurs, grenouilles et libellules… Côté flore, le Marais des Échets accueille des roseaux à massettes, des ajoncs, des iris, etc.Accès :
– depuis les communes de Mionnay et Tramoyes, par divers chemins d’exploitation agricole
– depuis les Échets, par le chemin entre les Printanières et le lotissement Polxinge (au bout de l’allée des Platanes). Cet accès permet de voir les différentes sources d’alimentation du Marais : un canal venant de Mionnay et « la rivière Canard », véritable ruisseau venant de la Tourbière.Attention ! L’accès par le lieu dit la Tourbière est privé.

Pour plus d'informations

Pour plus d'informations, consultez les sites des offices du tourisme de la Dombes et de l'Ain :

https://dombes-tourisme.com/fr/

https://www.ain-tourisme.com/

Mais aussi le musée virtuel de la Dombes.