Vivre à Mionnay

COVID-19 : Précautions sanitaires

Dernière mise-à-jour le 13 juin 2020

Les coronavirus sont une famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des coronavirus) à des pathologies plus sévères comme les détresses respiratoires du MERS, du SRAS ou du COVID-19.

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau coronavirus, nommé SARS-CoV-2. La maladie provoquée par ce coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé – OMS. Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation mondiale du COVID-19 de pandémie ; c’est-à-dire que l’épidémie est désormais mondiale.

Mesures prises par le gouvernement

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, le Gouvernement s’est mobilisé pour garantir la sécurité sanitaire de tous les français. La mobilisation des services de l’État et la responsabilité collective a permis de limiter la propagation du virus sur le territoire. Le 11 mai ouvre un nouveau chapitre avec la mise en place du plan de déconfinement.

Son objectif : préserver un équilibre entre la nécessité de reprendre l’activité économique et celle de préserver la santé des Français.

Le déconfinement progressif s’est préparé en surveillant tous les indicateurs (le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de sept jours, les capacités hospitalières en réanimation restent saturées, le système local de tests et de détection des cas contacts n’est pas suffisamment prêt).

Quelles mesures à Mionnay ?

Le Maire, l’équipe municipale et le personnel de la commune mettent en œuvre tous les moyens humains, matériels et d’informations pour protéger les Mionnézannes et Mionnézans, limiter la propagation du virus et assurer la continuité du service public.

Une adaptation des services

Considérant l’état de la menace sanitaire liée au risque épidémique COVID-19 en cours, le port du masque est obligatoire à la Mairie.

Limitation des activités associatives et du rassemblement

Les activités et manifestations associatives ainsi que les rassemblements de plus de 10 personnes sur le domaine public sont interdits, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Les salles communales ne sont pas accessible aux associations.

Les sports collectifs et de combat sont interdits.

Masques de protection

Des masques réutilisables ont été distribués par la commune et par la Région. Si vous ne l’avez pas reçu, contactez la mairie à l’adresse email suivante : urbanisme@mionnay.fr.

Symptômes

Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 : je reste chez moi, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation.

Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Propagation du virus

Le virus qui entraîne la COVID-19 se transmet ‎principalement par des gouttelettes produites ‎lorsqu’une personne infectée tousse, éternue, ou ‎lors d’une expiration. Ces gouttelettes sont trop ‎lourdes pour rester dans l’air et tombent ‎rapidement sur le sol ou sur toute surface proche.‎
Vous pouvez être infecté en respirant le virus, si ‎vous êtes à proximité d’une personne malade, ou en ‎touchant une surface contaminée puis vos yeux, ‎votre nez ou votre bouche.‎

Mesures de protection essentielles

Se laver fréquemment les mains

Se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon

Pourquoi ? Se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon tue le virus s’il est présent sur vos mains.

Éviter les contacts proches

Maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre.

Pourquoi ? Lorsqu’une personne infectée par un virus respiratoire tousse ou éternue, elle projette de petites gouttelettes contenant le virus. Si vous êtes trop près, vous pouvez inhaler le virus.

Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche

Pourquoi ? Les mains sont en contact avec de nombreuses surfaces qui peuvent être contaminées par le virus. Si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, vous risquez d’être en contact avec le virus présent sur ces surfaces.

Respecter les règles d’hygiène respiratoire

Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement – jeter le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée et se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Pourquoi ? Se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement permet d’éviter la propagation des virus et autres agents pathogènes.

Une reprise progressive de l’école

Le retour sur le chemin de l’école se fait, de façon progressive. 80 à 85% des écoles maternelles et élémentaires ont réouvert dans la semaine du 11 mai, dans 87 à 90% des communes.

Les parents peuvent faire le choix de l’enseignement à domicile, avec une possibilité d’inscription gratuite au CNED (Centre national d’enseignement à distance).

Calendrier de reprise

  • Ecoles maternelles et élémentaires : à partir du 11 mai, sur la base du volontariat ;
  • Collèges : à partir du 18 mai, en commençant par les classes de 6e et de 5e, seulement dans les départements où le virus circule peu ;
  • Lycées : la décision sera prise fin mai ; la reprise se ferait début juin en commençant par les lycées professionnels.

Modalités de reprise

  • 15 élèves par classe maximum ; 10 en école maternelle ;
  • une vie scolaire organisée autour des gestes barrière et la distanciation physique ;
  • mise à disposition de gel hydroalcoolique.

Publics prioritaires

  • enfants handicapés ;
  • enfants de personnels soignants ou sans solution de garde ;
  • enfants d’enseignants ;
  • enfants décrocheurs ou en voie de dérochage.

Le port du masque est :

  • obligatoire pour les personnels (en maternelle, primaire, collège et lycée) dans toutes les situations où les règles de distanciation ne peuvent (ou risquent de ne pas) être respectées.  C’est notamment le cas des personnels intervenant auprès des plus jeunes avec lesquels la distanciation d’un mètre peut difficilement être respectée. Il est recommandé dans toutes les autres situations ;
  • obligatoire pour les collégiens/lycéens dans toutes les situations où les règles de distanciation ne peuvent (ou risquent de ne pas) être respectées ;
  • à proscrire pour les élèves en école maternelle ;
  • mis à disposition des enfants de plus de 6 ans en cas de symptôme ;
  • non recommandé pour les élèves en école élémentaire. Les enfants peuvent en être équipés s’ils le souhaitent et s’ils sont en mesure de le porter dans des conditions satisfaisantes. Des masques seront mis à disposition dans les écoles.

Des recommandations pour les établissements scolaires et les personnels précisent les modalités pratiques de réouverture et de fonctionnement des établissements. Ces recommandations présentent :

Dans tous les cas, les directeurs d’écoles, parents d’élèves, collectivités locales trouveront ensemble les meilleures solutions.

Les parents pendant le confinement

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Solidarités et de la Santé et la Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF) ont annoncé, le 9 avril 2020, un plan d’actions pour aider les parents pendant la période de confinement, regroupant les dispositifs et services à leur destination :

  1. Un accueil de loisirs à la maison avec des activités différentes chaque jour pour apprendre en famille tout en s’amusant : monenfant.fr.
  2. La mobilisation d’un fonds exceptionnel de 500 000 euros pour soutenir les projets associatifs et initiatives d’envergure nationale à destination des parents.
  3. De nouvelles initiatives et des offres de service à disposition des parents plus faciles d’accès ; afin de centraliser l’ensemble de ces initiatives et d’en faciliter l’accès aux parents, différents outils seront mobilisés :

4. Un soutien renforcé des Caisses d’alocations familiales (CAF) et de leurs partenaires aux familles en situation de fragilité.
5. Une fiche récapitulative dans chaque département à l’attention des parents.

Un guide des parents confinés est également disponible.

Aide aux plus vulnérables

La durée de perception des allocations chômage est prolongée pour les demandeurs d’emploi qui ont épuisé leurs droits à compter du 12 mars 2020.

Pour l’année 2020, la fin de la trêve hivernale a été repoussée au 31 mai.

La fin de la période durant laquelle les fournisseurs d’électricité, de chaleur, de gaz ne peuvent procéder, dans une résidence principale, à l’interruption, y compris par résiliation de contrat, pour non-paiement des factures, de la fourniture d’électricité, de chaleur ou de gaz aux personnes ou familles, a été reportée au 31 mai 2020.

La rémunération des travailleurs accueillis en Établissement et service d’aide par le travail (ESAT) est maintenue en cas de réduction de l’activité ou de fermeture de l’établissement.

Le délai de carence est supprimé pour tous les malades pendant l’état d’urgence sanitaire.

Afin de soutenir les étudiants, 10 millions d’euros supplémentaires seront attribués pour le financement des aides spécifiques d’urgence attribuées par les Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS).

Violences conjugales et intrafamiliales

Avec le confinement, l’atmosphère anxiogène qui règne à domicile peut générer des violences conjugales et intrafamiliales. Des permanences téléphoniques sont organisées pour que la protection des victimes reste assurée pendant la pandémie.

ALLO 3919
Pour toutes les questions relatives aux violences faites aux femmes (gratuit et anonyme, intraçable). Le numéro fonctionne désormais sur les plages suivantes: de 9 à 19 heures, du lundi au samedi.

SMS 114
Depuis le 1er avril, les victimes qui ne peuvent composer le 17 peuvent signaler les violences par SMS sur le 114.

HÉBERGEMENT D’URGENCE/ TÉL. 115

Ce service d’urgence fonctionne 24h/24, 7j/7.

PHARMACIES

Si vous êtes victime de violence, vous pouvez le signaler à votre pharmacien qui fera le lien avec les structures référentes, en toute discrétion.

Suivez l'actualité officielle

Numéro vert gratuit pour poser vos questions : 0 800 130 000 (ouvert 24 h sur 24 et 7 jours sur 7)

Page dédiée au Covid-19 du site du Gouvernement

Site du ministère des Solidarités et de la Santé

Site de l’Agence Régionale de Santé

Site de l’Organisation Mondiale de la Santé – bureau régional de l’Europe

Vous pouvez également vous tenir informé sur le compte du Gouvernement sur WhatsApp en enregistrant le numéro "07 55 53 12 12" au nom de Gouvernement puis en envoyant à ce contact un message sur l'application pour commencer la discussion. Un service est également accessible directement sur Messenger en engageant une conversation depuis la page Facebook du Gouvernement.

Numéros d’urgence et d’écoute

En cas de danger immédiat : 17

Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site internet www.allo119.gouv.fr)

Violences conjugales : 3919 (ou sur le site internet www.arretonslesviolences.gouv.fr) ou par SMS au 114.